Drakenstein Lion Park “Samson”

Drakenstein Lion Park “Samson”

Nous vous l’avions promis, voici un nouvel article sur le Drakenstein Lion Park :
Comme l’expliquions dans le précédent article, le Drakenstein Lion Park est un lieu où les lions ont le droit à nouvelle et meilleure vie.
Cette semaine c’est l’histoire de Samson que nous avons décidé de vous faire partager.

Samson dans sa nouvelle demeure
Samson est un lion né en 2003 et qui est arrivé au Drakenstein Lion Park le 10 décembre 2008.
Samson a été sauvé d’un cirque où il vivait dans des conditions plus qu’épouvantables. Il a passé toutes ces années seul, sur une banale remorque, enfermé dans une cage où il pouvait à peine bouger.
Heureusement l’équipe du Drakenstein Lion Park s’est mobilisée pour permettre à ce lion d’avoir une seconde chance.
Le sauvetage de ce lion a pu être fait grâce :
Au Refuge de l’Arche, la Fondation d’Assistance aux Animaux ainsi que Animal Travel Services (www.animal-travel.com/) qui, une fois de plus, a apporté son aide en faisant importer Samson a titre gratuit.
L’enclos de Samson a été sponsorisé par le Marching Animal Welfare Trust.
Une fois de plus le Drakenstein Lion Park a pu offrir, de par son engagement, une nouvelle vie à un lion qui était dans la détresse.
Un nouvel article suivra avec l’histoire d’un autre lion et vous pourrez ainsi voir à quel point il est important de soutenir et faire connaitre le Drakenstein Lion Park.

A la découverte du Drakenstein Lion Park

A la découverte du Drakenstein Lion Park
« Goldenway International Pets and Live Animals » a eut la chance de visiter le Drakenstein Lion Park avec ses amis Animal Travel Services (www.animal-travel.com/) à Cap Town.
Ce fût une expérience inoubliable que nous souhaiterions partager avec vous ! Vous pourrez ainsi découvrir la vie de ces lions rescapés et voir à quel point le Drakenstein Lion Park est profondément engagé dans leur sauvetage.
Mais tout d’abord laissez nous vous présenter le Drakenstein Lion Park Sanctury :
« Le Lion Park a été créé en 1998 pour venir en aide aux lions en détresse. Ainsi fût créé le sanctuaire, lieu où ils pourraient vivre en sécurité, sans violence ni persécution et être traités avec compassion et tout le respect qu’ils méritent.
Le parc est situé dans la magnifique région vinicole du Cap et se compose de 50 hectares tentaculaires reproduisant l’habitat du lion.
Le parc est activement impliqué dans l’amélioration de la qualité de vie des lions en captivité, que ce soit localement ou à l’international. Soit en offrant ces animaux une nouvelle vie dans une nouvelle maison ou en collaborant avec d’autres organisations de protection des animaux pour assurer un avenir sûr pour les animaux qui sont dans un besoin urgent.
Le Parc n’est pas impliqué dans l’élevage commercial ou du commerce et offre des soins à vie à l’ensemble de ses animaux. Tous les animaux amenés au Parc sont nés et élevés en captivité et ne peuvent malheureusement pas être relâchés à l’état sauvage.
Les animaux dans le parc ont ainsi une chance de vivre leur vie naturelle dans un environnement sain et sûr.”
L’engagement du Drakenstein Lion Park dans le sauvetage des lions ne connait aucune limite et c’est pourquoi celui-ci mérite d’être connu et reconnu de tous.
C’est pourquoi ne loupez pas notre prochain article pour découvrir un peu plus de la nouvelle vie des rois de la savane !!

Bon voyage!  Voyager avec ses animaux et gérer le stress

Lorsque vous possédez un animal, vous n’imaginerez jamais le laisser si vous deviez déménager à l’étranger.  Cependant vous ne souhaiteriez non plus causer un quelconque stress à votre tendre compagnon à quatre pattes !

Il y a différents facteurs de stress lorsque vous voyagez avec votre animal.

Propriétaire stressé = animal stressé

Posez-vous la question : qui est actuellement le plus stressé ? Mon animal ou moi ?

Les animaux sentent lorsque quelque chose ne va pas et lorsque vous êtes anxieux, ils le deviennent aussi.  Tout comme les humains, leur stress peut s’extérioriser de différentes façons. Certains animaux deviennent difficiles ou agressifs, d’autres refusent de s’alimenter ou d’autres peuvent développer une réaction dermatite.

Sachez que les sédatifs et tranquillisants sont interdits pour tout animal voyageant au départ de la France.  Non seulement un animal tranquillisé ou endormi sera sujet à l’angoisse de ne pas être en pleine possession de ses capacités de mouvements habituels. Dans ce genre de cas votre compagnon peut ressentir le besoin insensé de se défendre et ainsi devenir agressif. Mais encore, les sédatifs et tranquillisants peuvent atteindre à la bonne santé de votre animal lorsqu’ils sont exposés à une augmentation de la pression atmosphérique durant un vol.  Donc oubliez dès à présent cette solution !

Aussi dur cela paraisse-t-il de faire, le meilleur moyen est de prévenir votre propre stress afin de ne pas le transmettre à votre animal.  Dans certains cas de figure le mieux est de laisser votre animal à un transporteur d’animaux vivants professionnel avant votre départ.  Certains propriétaires prennent cette décision avant même de commencer leur déménagement.

Animal stressé en raison d’un manque de préparation (cage de transport/alimentation/toilette)

Il ne s’agit pas toujours de la faute des propriétaires. L’animal ressentir une angoisse lorsque le départ est imminent.

Voici quelques conseils sur comment préparer votre animal au mieux possible pour son voyage en avion.

Se retrouver confiné dans une cage de transport peut être une source de stress pour les animaux ne l’ayant jamais été.  Commencez par acheter la cage de transport à l’avance et montez-la, sans la porte, dans un coin de votre maison avec le coussin habituel de votre animal à l’intérieur.  Celui-ci s’habituera petit à petit à aller à l’intérieur et la considéra comme son nouveau lieu de repos et de tranquillité.  Certains animaux adorent leur cage de transport s’ils y ont été habitués très tôt.

Il est préférable que votre animal ne voyage pas le ventre plein.  S’il s’agit d’un vol tard le soir, nourrissez le un peu moins que d’habitude et tôt le matin, pour qu’il ait le temps de digérer et faire ses besoins avant le vol.

Faire ses besoins en plein vol est un facteur de stress particulier pour les animaux de compagnie que nous avons éduqués à faire leur besoin dehors.  Certains animaux deviennent stressés s’ils ont besoin de faire leur besoins et n’ont d’autre choix que le faire dans leur cage de transport.  C’est pourquoi nous vous conseillons d’emmener votre animal faire une bonne balade avant le départ, cela permettra à votre animal avant d’être mis dans sa cage de transport et aussi le permettra de faire ses besoins.  Lors de vols de longue durée, il se peut que votre animal ait tout de même envie de faire ses besoins malgré une promenade avant le départ.  Dans ce cas, la meilleure solution serait de fournir un tapis ultra-absorbant et antidérapant dans le fond de sa cage de transport afin que votre animal de compagnie reste au propre et au sec durant le reste de son voyage !

Enfin, lorsqu’il est l’heure de déposer votre animal pour son vol, la meilleure façon d’agir est de faire comme si vous partiez faire quelques courses pour 5 minutes et de lui dire « à plus tard ! ».

Attention aux fraudes, arnaques et escroqueries concernant le transport d’animaux de compagnie!

Durant les périodes de fêtes vous pourriez avoir l’envie de surprendre vos proches en leur offrant l’animal dont ils ont toujours rêvé ! Méfiez-vous de nombreuses arnaques sur internet.  Depuis quelques années les escroqueries concernant les animaux de compagnie ont modifié leur manière d’approche.  Ils ne s’arrêtent plus au fait de vous vendre un animal de race à des prix imbattables, ils vous proposent désormais un compagnon gratuitement, les frais de transport restant à votre charge.  Notez que ces fraudes touchent tout type d’animal, allant du chaton au cheval.

Comment savoir si vous êtes victime d’une fraude :

–          Vérifiez l’email et l’adresse email :

Comme le dit le vieux proverbe « C’est trop beau pour être vrai ».  Les emails frauduleux sont remplis de polices d’écritures diverses et de fautes d’orthographe et de syntaxe.  Ils se servent des logos et textes de sociétés rééelles, ils utilisent également une adresse email gratuite avec tout de même le nom d’une vraie compagnie de transport.  Par exemple : nomdelasociétéréelle@gmail.com

–          Vérifier le numéro de téléphone :

Les fraudeurs ne se situent pas là où ils vous le font croire.  D’abord ils ne vous donneront peut-être pas leur numéro de téléphone. Si vous l’obtenez, n’hésitez pas à vérifier l’indicatif pays du numéro qu’ils vous ont donné.  Sachez que « +237 » est l’indicatif pour le Cameroun, là où malheureusement il y a de nombreuses arnaques.   http://countrycode.org/

–          Vérifier les photos :

Il est possible que vous receviez des photos de l’animal en question qui vous fasse fondre le cœur, surtout si les fraudeurs prétendent ne plus pouvoir s’occuper de l’animal et que vous le sauverez en ayant juste à payer les frais de transport.  Lors d’une fraude l’animal n’existe pas, les images dont les fraudeurs se servent proviennent de sites internet légaux.  Cherchez la race sur Google Images et voyez si vous retrouvez la même photo.

–          Soyez vigilant quant au mode de paiement :

Refusez de faire tout paiement à votre contact qui est un mode de paiement non traçable comme Western Union, Coupons PCS, etc.  Une fois le paiement est versé, il n’existe aucun moyen de le suivre ou de le réclamer. Demandez toujours une facture avant d’effectuer un quelconque paiement et assurez-vous que celle-ci contienne toutes les informations réglementaires et nécessaires sur une facture (Nom de la société, adresse social, numéro SIRET, détail facture, montant total).

–          Vérifiez la société :

Une fois que vous avez le nom de la société de transport, recherchez-la sur Google ou autre moteur de recherche.  Ainsi vous tomberez sûrement sur le site officiel de la société, laquelle vous pourrez contacter pour vous assurer que l’adresse mail que vous avez est bien la leur et que les emails proviennent bien de leur société.

Méfiez-vous avant tout des annonces sur internet et afin d’éviter tout risque, préférez l’adoption d’un animal à votre SPA locale (http://www.spa.asso.fr) ou de l’acheter auprès d’un éleveur agréé.

Postes d’inspection frontaliers (PIF)

Importer un animal de compagnie ou tout animal vivant dans un pays Européen, incluant la France, requiert un passage par une poste d’inspection frontaliers (PIF).

La réglementation pour l’import de votre animal de compagnie dépendra du pays de départ de ce dernier.

Pour connaitre la bonne réglementation

  1. Contactez le département des services vétérinaires du pays d’origine afin de déterminer si des réglementations d’import sont connues pour votre pays de destination
  2. Si vous ne trouvez rien, contactez l’ambassade ou le consulat du pays de destination.  Ils devront pouvoir vous fournir les nécessités sanitaires pour le pays de destination dans votre langue.
  3. Alternativement, il faut demander au département des services vétérinaires du pays de destination.

A l’import tous les animaux passent par l’inspection du vétérinaire en service au PIF.  L’identification et les documents sanitaires des animaux sont vérifiés, tel le certificat UE qui doit être endossé par le ministère des services vétérinaires du pays de départ.

Le PIF possède des installations utilisées exclusivement pour la manipulation d’animaux vivants.  Tous possèdent un personnel complètement formé ayant l’expérience dans la manipulation et les soins d’animaux de compagnie et autre animaux vivants.

Chaque PIF suit les directives données par l’Union Européenne pour l’import d’animaux vivants (AVI).

Exigences générales

 Identification, Puce électronique (ISO compatible), qui doit être implanté le même jour ou avant la date de vaccination antirabique.

Certificat Sanitaire UE, Endossé par le ministère du pays de départ – valable pendant 10 jours

Vaccination antirabique à jour, datant d’au moins 21 jours avant l’entrée dans tout pays de l’Union Européenne

Certificat sanitaire, datéde moins de 10 jours du voyage

Exigences supplémentaires pour les pays ayant la rage

Analyse de sérologie de rage, datant d’au moins 30 jours après la vaccination antirabique.  Un délai d’au moins trois mois devra s’être écoulé avant l’entrée dans un pays de l’Union Européenne.

Les exigences ci-dessus font l’objet d’une partie du processus d’import.  Il y a aussi le dédouanement et les documents et frais de la compagnie aérienne à considérer.

Il existe des sociétés professionnelles et spécialisées, qui peuvent vous assister et prendre soins de l’import de votre animal de compagnie dans tout pays de l’Union Européenne.  Un service professionnel pourrait être la voie préférable, surtout si la langue est une barrière.

MEASURE

Comment choisir la cage de transport pour le vol de votre animal de compagnie

Lorsque vous emmener votre animal de compagnie par avion vers un autre pays, il faut s’assurer du confort et de la sécurité de ce dernier à tout moment.  Votre animal de compagnie doit avoir assez de place pour se tourner sur lui-même debout et sans difficultés dans sa cage de transport, pour se tenir debout, pour s’asseoir droit  et pour s’allonger dans une position naturelle.  Afin de vous assurer de choisir la cage adéquate, suivez le guide étape par étape ci-après.

Lire la suite

Red-2

Déménager avec vos animaux de compagnie

La croissance du « Village planétaire » a conduit à une demande considérablement accrue de la qualité du voyage tant pour les propriétaires que pour leurs fidèles compagnons domestiques.  Goldenway International Pets & Live Animals propose des solutions sur mesure pour ceux qui ont besoin d’être mobile géographiquement.

Lire la suite