Postes d’inspection frontaliers (PIF)

Importer un animal de compagnie ou tout animal vivant dans un pays Européen, incluant la France, requiert un passage par une poste d’inspection frontaliers (PIF).

La réglementation pour l’import de votre animal de compagnie dépendra du pays de départ de ce dernier.

Pour connaitre la bonne réglementation

  1. Contactez le département des services vétérinaires du pays d’origine afin de déterminer si des réglementations d’import sont connues pour votre pays de destination
  2. Si vous ne trouvez rien, contactez l’ambassade ou le consulat du pays de destination.  Ils devront pouvoir vous fournir les nécessités sanitaires pour le pays de destination dans votre langue.
  3. Alternativement, il faut demander au département des services vétérinaires du pays de destination.

A l’import tous les animaux passent par l’inspection du vétérinaire en service au PIF.  L’identification et les documents sanitaires des animaux sont vérifiés, tel le certificat UE qui doit être endossé par le ministère des services vétérinaires du pays de départ.

Le PIF possède des installations utilisées exclusivement pour la manipulation d’animaux vivants.  Tous possèdent un personnel complètement formé ayant l’expérience dans la manipulation et les soins d’animaux de compagnie et autre animaux vivants.

Chaque PIF suit les directives données par l’Union Européenne pour l’import d’animaux vivants (AVI).

Exigences générales

 Identification, Puce électronique (ISO compatible), qui doit être implanté le même jour ou avant la date de vaccination antirabique.

Certificat Sanitaire UE, Endossé par le ministère du pays de départ – valable pendant 10 jours

Vaccination antirabique à jour, datant d’au moins 21 jours avant l’entrée dans tout pays de l’Union Européenne

Certificat sanitaire, datéde moins de 10 jours du voyage

Exigences supplémentaires pour les pays ayant la rage

Analyse de sérologie de rage, datant d’au moins 30 jours après la vaccination antirabique.  Un délai d’au moins trois mois devra s’être écoulé avant l’entrée dans un pays de l’Union Européenne.

Les exigences ci-dessus font l’objet d’une partie du processus d’import.  Il y a aussi le dédouanement et les documents et frais de la compagnie aérienne à considérer.

Il existe des sociétés professionnelles et spécialisées, qui peuvent vous assister et prendre soins de l’import de votre animal de compagnie dans tout pays de l’Union Européenne.  Un service professionnel pourrait être la voie préférable, surtout si la langue est une barrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *